Ressource à télécharger:

Ce livre blanc a été conçu spécifiquement pour les personnes immigrantes et les nouveaux arrivants. Découvrez des conseils pour faciliter vos démarches de recherche d’emploi au Québec.

Prochain événement

Événements pour les chercheurs d'emploi

Parcours action emploi

Cette démarche vous offre tout ce dont vous avez besoin pour décrocher un emploi satisfaisant, grâce à une recherche d’emploi efficace. En plus, elle s’effectue …
En savoir plus

Services

Articles reliés

Escaliers
Articles pour les chercheurs d'emploi

Les étapes d’une recherche d’emploi réussie [conseils et astuces]

L’équipe de GIT publie chaque année plusieurs ressources pour outiller les candidats afin de faciliter vos démarches de recherche d’emploi. Découvrez-les ici!  Étape 1 : …
Lire l'article
main en coeur
Articles pour les chercheurs d'emploi

Quelles sont vos qualités? [Liste d’exemples]

Dans cet article, on vous explique comment répondre à ces questions et on vous donne une liste de qualités pour vous inspirer!
Lire l'article
Personnes en entrevue
Articles pour les chercheurs d'emploi

Comment trouver un emploi qui vous rendra heureux? (4/5)

Partie 4  – Votre rôle est déterminant en entrevue! ATTENTION Si vous n’avez pas lu les premières parties de cet article, je vous invite à …
Lire l'article

Trouver un premier emploi à Québec [entrevue et étude de cas]

Edwige Taulin est conseillère “senior” en acquisition de talents. À son arrivée à Québec, elle a été confrontée à ses premières démarches de recherche d’emploi en territoire québécois afin de trouver un emploi qui correspond à son expérience et à ses compétences. 

Le Parcours action emploi lui a permis de décrocher un emploi qui lui plaît et qui correspond à ses ambitions : conseillère “senior” en acquisition de talents chez Creaform. Voici une entrevue que nous avons réalisée avec elle.

 

 

Décris ton parcours

J’ai un baccalauréat en administration des affaires et 17 ans d’expérience en recrutement à l’international et en Europe, dont 5 ans dans une agence de recrutement que j’ai fondée à Paris.

 

Comment as-tu découvert GIT?

Au tout début, je me posais des questions sur ma réorientation professionnelle. J’ai donc recherché sur Google un organisme qui pourrait m’accompagner. Je suis allée à l’APE où j’ai fait un bilan de compétences et ensuite (une fois que je savais que je voulais toujours poursuivre dans le recrutement), ils m’ont orienté vers le GIT pour m’aider dans ma recherche d’emploi.

 

Quels sont les avantages pour un nouvel arrivant de contacter GIT?

La plus-value est énorme parce qu’on n’a pas les mêmes codes dans chaque pays. Évidemment, c’est plus facile de se faire accompagner en recherche d’emploi par des spécialistes du pays d’accueil plutôt que de rester avec nos propres codes et en ne comprenant pas pourquoi ça ne fonctionne pas. Même si on parle la même langue, on n’a pas la même façon de faire les choses. Je ne l’apprends à personne.

Voici un exemple concret qui me vient à l’esprit par rapport au CV français. On met encore nos photos sur le CV en France. Pas tout le temps, mais en majorité. Alors qu’ici, on ne met pas de photo. Parfois [en entrevue], on va trop parler et d’autres cultures ne vont pas assez parler. Bref, à compétences égales, il se peut qu’on fasse une petite bévue, en raison de notre éducation qui ne vient pas du Québec.

 

Quels services as-tu reçus?

J’ai reçu un service complet, une trousse à outils, des conseils concrets et adaptés au marché de l’emploi de la part de supers conseillères en emploi. Et puis, en parallèle (et c’est aussi ce que je venais chercher), c’est l’appartenance à un groupe. Quand on est en recherche d’emploi, c’est le sentiment d’appartenance qui n’est plus là. Je suis aussi venue chercher un soutien et des encouragements, parce qu’on peut être vite face à plusieurs refus et une perte de confiance en soi.

 

Quels ont été les résultats de ta démarche?

Et bien, j’ai trouvé mon emploi. Un emploi qui me convient exactement, chez Creaform, une entreprise de Lévis et qui correspond complètement à mes valeurs et à qui je suis.

 

Si tu pouvais parler à la personne que tu étais, que lui dirais-tu?

Edwige, pile sur ton orgueil. C’est normal que tu sois gênée d’y aller parce que c’est ton métier d’être recruteuse. Les gens ne vont peut-être pas comprendre.

Je comprends qu’il y a un orgueil derrière qui nous dit « mais non, moi, je vais y arriver ». Mais quand c’est pour nous, ce n’est pas la même chose. Donc c’est bien de se faire accompagner par des spécialistes qui sont neutres et qui vont nous aider objectivement par rapport aux points qu’on doit améliorer. Donc ça, ce serait le premier conseil.

Puis le deuxième conseil c’est : reste pas toute seule face à tes interrogations. Ne reste pas toute seule face à tes doutes. Parce que rechercher un emploi c’est très difficile sur le moral. Se faire accompagner par un spécialiste dans les moments de doute, ça va nous aider.